Une Lutte incontournable….

276467_127558587335846_4416999_n…Car une enquête récente indique que le harcèlement scolaire concerne, en France, au moins 10 % d’enfants et d’adolescents dans les établissements scolaires, et parce que l’on sait que les conséquences sur le court terme et le long terme sont le plus souvent extrêmement importantes, voire dramatiques…

Car le harcèlement scolaire est un véritable fléau qui fait chaque jour de nouvelles victimes, et que certaines ne se relèveront jamais…

Nous avons dit : Halte au HARCÈLEMENT ENTRE ÉLÈVES!

Des enfants et des adolescents qui vont à l’école, au collège, au lycée, la peur au ventre… Des enfants et des adolescents qui bien souvent sont en échec scolaire… Des enfants et des adolescents qui ne parviennent pas à s’épanouir et à trouver un équilibre… Des enfants et des adolescents qui trainent leur mal de vivre comme un «boulet»… Des enfants et des adolescents qui sèchent les cours, et vont parfois jusqu’à se faire mal physiquement pour attirer l’attention sur leur souffrance indicible… Des enfants et des adolescents qui culpabilisent d’être «pris pour cible», qui en ont honte, s’enferment dans le silence et acceptent l’inacceptable en se demandant innocemment: si tout le monde voit ce que je subis et que personne ne dit rien, c’est donc que je l’ai mérité? Des enfants et des adolescents qui sont un jour rentrés «en sang» chez eux, et qui, pour ne pas inquiéter leurs parents, ont dit : c’est rien, j’ai trébuché, c’est pas grave… Des enfants et des adolescents qui ne veulent qu’une chose : être eux-mêmes, mais qui en sont empêchés… Des enfants et des adolescents qui croient que les adultes ont pour rôle de les protéger, ne comprennent pas pourquoi si souvent ce n’est pas le cas, et en sont peinés…

Car AUCUNE violence, que celle-ci soit verbale ou bien physique, n’est légitime.

Car, tout enfant, tout adolescent, doit pouvoir se «construire», au sein de son école, collège, ou lycée, dans un climat serein et sécurisé.

Car chaque enfant, chaque adolescent, étant UNIQUE, toute «différence» doit être considérée comme une force et une richesse, et non comme un fardeau destructeur, source d’humiliations, de brimades, d’insultes, de coups…

AUJOURD’HUI,  IL IMPORTE DE FAIRE DE LA LUTTE CONTRE LE HARCÈLEMENT SCOLAIRE UNE PRIORITÉ !